Spondyloarthrite en 100 questions

Les 100 questions

3. Traitement de la Spondylarthrite

76. Qu'appelle-t-on traitement de fond de la spondylarthrite ?

Dernière mise à jour : 30-09-2005

Il faut différencier ici les traitements de fond "classiques" actuellement utilisés dans la spondylarthrite également appelés traitements à action lente et une nouvelle classe médicamenteuse appelée "les anti-TNF alpha".
Pour ce qui est des traitements de fond usuels, ils se différencient des anti-inflammatoires non stéroïdiens par leur délai d'action, leur effet sur l'inflammation et leur effet à long terme.

Leur délai d'action :
À l'inverse des AINS, ces médicaments n'agissent sur l'inflammation et la douleur qu'après quelques semaines, voire quelques mois d'utilisation. Il est donc inutile d'escompter un effet bénéfique en quelques jours et "ridicule" d'arrêter ces traitements prématurément.

Leur effet sur l'inflammation :
Les traitements de fond sont capables de réduire l'inflammation, que celle-ci se manifeste par la présence d'articulations périphériques gonflées ou par une élévation dans le sang de la protéine C réactive (CRP) ou de la vitesse de sédimentation globulaire (VS) (marqueurs de l'inflammation dans les examens sanguins).

Leur effet à long terme :
À l'heure actuelle, on ne sait pas (mais on espère que) si les traitements de fond sont capables d'influencer ou non le cours évolutif de la maladie.

Les médicaments les plus couramment utilisés sont :
- avant tout la salazosulfapyridine (Annexe 7) ;
- mais également les sels d'or (Annexe 8) ;
- et le méthotrexate (Annexe 9).

Les anti-TNF alpha se différencient des traitements de fond "usuels" d'une part par une plus grande rapidité d'action, d'autre part par une meilleure efficacité et enfin et surtout par une action nette sur les manifestations axiales et enthésiopathiques. Ils sont détaillés dans l'Annexe 10.

Notre conseil

Il est nécessaire de bien connaître le traitement qui vous est prescrit et notamment son délai d'action (ceci afin d'éviter tout arrêt intempestif). Il est également important de connaître les effets indésirables des traitements afin de participer activement à leur surveillance et de rapidement alerter le médecin en cas d'anomalie.
Précédent Haut de page Suivant