Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

52. Quelles sont les démarches à suivre en cas de désir de grossesse ?

Dernière mise à jour : 30-05-2006

On peut reformuler cette question de deux façons :
• Est-ce que la grossesse influence la polyarthrite rhumatoïde ?
• Est-ce que la polyarthrite rhumatoïde influence la grossesse ?

GROSSESSE ET POLYARTHRITE RHUMATOIDE
A l'évidence, la grossesse améliore la polyarthrite rhumatoïde. Certaines femmes ayant une polyarthrite rhumatoïde ont su qu'elles étaient enceintes (avant de faire un test de grossesse) simplement sur la notion d'une amélioration importante inattendue.
Relativisons toutefois cette réponse :
- l'amélioration n'est observée que trois fois sur quatre ;
- l'amélioration peut être nette, dès le début, mais surtout à partir de la fin du premier trimestre ;
- malheureusement, l'amélioration s'estompe très rapidement après l'accouchement.
Signalons que cette amélioration observée au cours de la grossesse a été à l'origine de la découverte de la cortisone. En effet, dans les années 1935, un chercheur a recueilli le sang de femmes enceintes ayant une polyarthrite rhumatoïde en rémission et a cherché le constituant sanguin qu'il ne trouvait pas chez les malades n'étant pas enceintes. Ses travaux ont débouché sur la découverte de la cortisone. On sait aujourd'hui, qu'en fait, l'amélioration observée n'est pas seulement liée à une augmentation de la fabrication de cortisone au cours de la grossesse, mais probablement en rapport avec d'autres substances secrétées soit par le fœtus, soit par la mère et également en rapport avec des modifications du système immunitaire.

POLYARTHRITE RHUMATOIDE ET GROSSESSE
La polyarthrite rhumatoïde n'influence pas la grossesse. En d'autres termes :
- il n'y a pas plus de stérilité chez les femmes ayant une polyarthrite rhumatoïde que dans la population générale ;
- en cas de grossesse, il n'y a pas plus de fausses couches spontanées, d'accouchement prématurés, ni de malformations fœtales.
Cependant, les traitements administrés pour la polyarthrite rhumatoïde peuvent avoir un effet sur la grossesse.

Notre conseil

• Si vous désirez une grossesse, parlez-en à votre rhumatologue en lui demandant notamment si vous devez arrêter ou non les médicaments avant de concevoir l'enfant ou bien dès que vous êtes enceinte.
• Si vous êtes enceinte, prévenez immédiatement votre rhumatologue.
• Pour les informations détaillées concernant la conduite que nous vous conseillons, se référer à l'Annexe 15.
• Abordez rapidement avec votre rhumatologue la conduite à tenir après l'accouchement. Certains préconisent en effet une reprise d'un traitement de fond efficace dès l'accouchement, même si la polyarthrite rhumatoïde est en rémission ; nous conseillons, pour notre part, de ne reprendre le traitement de fond que lorsque la poussée de la polyarthrite se déclare.
Précédent Haut de page Suivant