Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

56. A la ménopause, y a-t-il un intérêt particulier à prendre un traitement hormonal substitutif ?

Dernière mise à jour : 30-05-2006

Le traitement hormonal substitutif est utile si vous souffrez de troubles liés à la carence en hormones, c'est-à-dire des bouffées de chaleur, des troubles du sommeil, une grande fatigue, une humeur instable, des cystites à répétition... Votre médecin traitant ou votre gynécologue vérifiera alors après prise de sang et mammographie qu'il n'y a pas de contre-indication à la mise en route de ce traitement, qui sera très bénéfique pour ces symptômes. La dose sera la dose minimale efficace pour les faire disparaître et le traitement sera arrêté au bout de quelques mois ou quelques années, parce que ces symptômes auront disparu.
En revanche, si vous n'avez pas de tels signes, nous ne pouvons pas recommander la prise de traitement hormonal, compte tenu de ses effets potentiels sur le risque vasculaire, spontanément augmenté chez les patientes souffrant de polyarthrite rhumatoïde
Quant à l'ostéoporose, fréquente après la ménopause, elle est traitée de manière efficace par d'autres traitements : SERM (modulateur spécifique des récepteurs des oestrogènes) et surtout bisphosphonate si vous recevez de la cortisone en même temps.

Notre conseil

N'hésitez pas à prendre de petites doses d'oestrogènes si vous ressentez des désagréments liés à votre ménopause, mais en dehors de ces symptômes, nous déconseillons la prise de traitement hormonal.
Précédent Haut de page Suivant