Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

73. Doit-on arrêter de travailler lorsque l'on a une polyarthrite rhumatoïde ?

Dernière mise à jour : 30-05-2006

La réponse dépend bien sûr de votre profession et de votre état de santé. Globalement, si vous vous sentez capable de travailler sans que ce soit au prix d'une surconsommation dangereuse de médicaments anti-inflammatoires, alors continuez. Si vous avez des difficultés professionnelles, il ne faut pas prendre trop vite une décision radicale. Il peut être possible d'améliorer vos conditions de travail et le médecin du travail de l'entreprise peut vous aider. Des aménagements simples peuvent suffire. Essayez par exemple d'obtenir une modification des horaires de travail : en commençant la journée de travail plus tard dans la matinée, le dérouillage matinal se termine avant le début des activités. Il peut être aussi nécessaire de modifier vos outils de travail.
En revanche, si vous avez un travail incompatible avec votre affection, la solution n'est certainement pas de continuer à tout prix. Dans ce cas, contactez un(e) assistant(e) social(e). Quitter un travail ne signifie pas nécessairement sortir de la vie active définitivement (cf. question 74).

Notre conseil

Poursuivez tant que possible votre activité professionnelle, mais pas à n'importe quel prix !
Précédent Haut de page Suivant