Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

77. Doit-on suivre un régime alimentaire particulier dans le cadre de la polyarthrite rhumatoïde ?

Dernière mise à jour : 30-05-2006

On serait tenté de répondre par oui et par non. Avant cela, voyons quelles manifestations cliniques, survenant au cours de la polyarthrite rhumatoïde, pourraient être influencées par un régime alimentaire.

LA POLYARTHRITE ELLE-MEME

En d'autres termes, est-ce qu'un régime peut avoir une influence sur l'activité de la maladie (douleur, gonflement articulaire) (cf. question 78) ?

LA FONTE MUSCULAIRE ET L'OSTEOPOROSE OBSERVEES AU COURS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE

La fonte musculaire et l'ostéoporose (fragilité osseuse pouvant aboutir à la survenue de fractures) peuvent être dues à l'inflammation, à l'inactivité ainsi qu'au traitement par la cortisone.
On peut se demander si une alimentation particulière peut contribuer à prévenir ces deux complications ou même à restaurer la trophicité musculaire et osseuse (cf. question 79 et question 80).

LES COMPLICATIONS DES TRAITEMENTS (EN PARTICULIER DE LA CORTISONE)

A côté de la fonte musculaire, de l'ostéoporose, le traitement par la cortisone (à forte dose, de manière quotidienne et prolongée) peut être responsable :
- d'une aggravation des troubles métaboliques (hypercholestérolémie, diabète, baisse de potassium...) ;
- d'une hypertension artérielle ;
- de modifications de la répartition des graisses (aspect bouffi du visage).
A l'évidence, ici, des moyens diététiques sont très utiles. Nous les reverrons (cf. question 81).

L'OBESITE OBSERVEE CHEZ CERTAINS MALADES

L'obésité observée chez certains malades
Il n'y a pas de relation directe entre l'obésité et la polyarthrite. Au contraire, comme nous l'avons vu, l'inflammation favorise plutôt la fonte musculaire.
Toutefois, la maladie peut survenir chez les personnes obèses. Ici, le surpoids peut aggraver les lésions cartilagineuses des membres inférieurs (articulations portantes) et l'amaigrissement est fortement conseillé (cf. question 82).

Notre conseil

• Il n'existe pas de régime standard pour tous les patients.
• Il n'existe pas non plus de régime ?miracle". il est nécessaire, au minimum, de respecter certaines règles diététiques.
• Il est souhaitable, au moins une fois, de prendre l'avis auprès d'un spécialiste de la nutrition.
Précédent Haut de page Suivant