Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

63. Lorsqu'on a une polyarthrite rhumatoïde et que l'on va plus ou moins bien, doit-on tout de même modifier ou réduire ses activités quotidiennes ?

Dernière mise à jour : 30-05-2006

Quand on a une polyarthrite rhumatoïde, il faut prendre plus que quiconque de bonnes habitudes, c'est-à-dire s'efforcer de conserver une activité physique suffisante et poursuivre ses activités tout en évitant de solliciter inutilement les articulations (en particulier les mains).
Il faut avoir une activité physique régulière, c'est-à-dire marcher, faire du vélo, nager à son rythme. Si vous pratiquez déjà un sport sans problème apparent, continuez. Si les douleurs sont réveillées à chaque fois que vous pratiquez une activité, ne vous découragez pas. Peut-être qu'en vous équipant mieux et/ou en changeant certains gestes, vous pourrez continuer. Par exemple, si vous faites de la gymnastique dans un club, il peut suffire de modifier l'entraînement pour que celui-ci ne soit plus douloureux. Il est également souhaitable que vous fassiez chez vous tous les jours une courte séance de gymnastique quotidienne. La gymnastique des mains peut préserver la souplesse des articulations des doigts et des poignets. Celle des jambes permet d'entretenir la force des muscles qui vous assurent une position debout solide et une marche assurée. Votre médecin ou votre kinésithérapeute peuvent vous conseiller.
Il faut aussi poursuivre autant que possible vos activités quotidiennes ménagères et professionnelles en aménageant votre environnement pour réduire les efforts. Par exemple, le choix judicieux des équipements électroménagers et des robinets (avec mitigeur par exemple) facilitent les activités ménagères. Il faut aussi apprendre à éviter les gestes nocifs pour les articulations et les remplacer par des gestes "corrects" qui épargnent davantage les articulations sans vous freiner dans vos activités (cf. question 64). De plus, il ne faut pas hésiter à acheter des ustensiles simples qui vous éviteront des efforts inutiles. Citons par exemple l‘ouvre-boîte électrique ou les ciseaux à ressort. L'ergothérapeute a la compétence pour faire cette éducation gestuelle et pour vous faire découvrir ces ustensiles utiles pour être actif tout en ménageant les articulations.
Précédent Haut de page Suivant