Ostéoporose en 100 questions

Les 100 questions

16. Peut-on voir une ostéoporose chez l'enfant ?

Dernière mise à jour : 30-11-2005

OUI, l'ostéoporose existe chez l'enfant : en cas de maladie osseuse congénitale, de maladie comme l'arthrite chronique juvénile ou lors de prise prolongée de corticoïdes. Comme chez l'adulte, elle est favorisée par certains facteurs de risque : alimentation carencée en calcium, insuffisance d'activité physique.
L'action du calcium et de l'exercice physique juste avant la puberté (8-12 ans) est fondamentale pour la croissance osseuse. La notion d'ostéoporose familiale est à prendre en considération car l'hérédité joue un rôle important : les enfants de parents ostéoporotiques ont des valeurs de densité osseuse plus basse qu'en l'absence d'antécédents familiaux (cf. Question 19).
Chez l'adolescente, l'anorexie mentale, un arrêt prolongé des règles, un régime amaigrissant très carencé et pauvre en calcium (2/3 des adolescentes ont des apports en calcium insuffisants), le tabagisme, la sédentarité ou une activité sportive trop intense (la pratique excessive d'un sport comme le marathon peut entraîner un trouble de l'appétit, des perturbations hormonales comme un arrêt des règles, véritable ménopause précoce avec perte osseuse importante) favorisent la survenue d'une ostéoporose.

Notre avis

Dans l'enfance, et en particulier à la phase pré-pubertaire (entre 8-12 ans), il est utile d'augmenter les quantités de calcium quotidiennes en prenant 3-4 produits laitiers par jour (lait, yaourts, fromages blancs, fromages) et en buvant 1,5 l d'une eau minérale riche en calcium, avoir une activité sportive adaptée et régulière (marche à pied quotidienne "à bon pas", course à pied, danse, gymnastique, etc.) afin d'obtenir un capital osseux de départ élevé. Éviter à l'adolescence les régimes amaigrissants carencés et trop sévères, les activités sportives excessives et ne pas fumer pour minimiser les facteurs de risque d'ostéoporose.
Précédent Haut de page Suivant