Ostéoporose en 100 questions

Les 100 questions

20. Quels sont les facteurs de risque de l'ostéoporose ?

Dernière mise à jour : 30-11-2005

Il existe un certain nombre de facteurs de risque qui peuvent être néfastes pour le squelette ou entraîner une perte osseuse accélérée. Parmi eux, des facteurs génétiques ou constitutionnels contre lesquels on ne peut rien faire : par exemple, son ethnie (risque très faible d'ostéoporose chez les personnes de race noire), une petite taille, des antécédents familiaux d'ostéoporose et de fracture ostéoporotique. D'autres facteurs doivent être bien connus pour être combattus.

Principaux facteurs de risque de perte osseuse rapide et d'ostéoporose :

1. Facteurs environnementaux contre lesquels il faut lutter

Fumer et boire trop de vin (de bière ou d'alcool) : fumer contribue à la précocité de la ménopause et diminue à la ménopause l'effet protecteur des hormones sexuelles féminines sur le risque de fracture du col du fémur. L'intoxication alcoolique est préjudiciable pour l'os : elle entraîne une suppression de la formation osseuse et une insuffisance en hormones sexuelles.
Avoir une nourriture déséquilibrée :
- les régimes amaigrissants trop sévères (un faible poids corporel : la maigreur, une dénutrition ou malnutrition sévère sont des facteurs de risque d'ostéoporose) ;
- les régimes pauvres en lait et produits laitiers (responsables d'une carence en calcium surtout pendant l'enfance et l'adolescence) ;
- trop de café, trop de protéines ou de sel (ces excès pourraient être à l'origine d'une fuite de calcium dans les urines). • Être sédentaire :
L'immobilisation prolongée, l'absence d'activité physique représentent un facteur de risque d'ostéoporose.
Un ensoleillement insuffisant :
Pour la vitamine D synthétisée par la peau grâce aux rayons ultraviolets solaires (la vitamine D favorise l'absorption du calcium par le tube digestif).

2. Facteurs contre lesquels il faut prendre des mesures préventives

Des troubles gynécologiques :
Troubles menstruels, irrégularités des règles prolongées, ménopause précoce (avant 40 ans) spontanée ou chirurgicale;la carence en hormones sexuelles féminines favorise l'ostéoporose.
Avoir une maladie ou prendre un traitement qui favorise la survenue d'une ostéoporose.

Notre conseil

Il faut bien connaître tous ces facteurs de risque, un grand nombre étant facile à combattre (tabagisme, régimes carencés, sédentarité ou activité sportive trop intense, etc.). La ménopause est un moment privilégié pour revoir ces facteurs de risque... et les supprimer.
Précédent Haut de page Suivant