Ostéoporose en 100 questions

Les 100 questions

38. Comment traiter une fracture vertébrale ?

Dernière mise à jour : 30-11-2005

À la phase aiguë
La douleur dure trois semaines à un mois. Le repos au lit est souvent nécessaire (la prescription de médicaments anticoagulants est de ce fait souvent utile). Les médicaments luttant contre la douleur (antalgiques) doivent être prescrits à doses suffisantes. Il faut limiter l'immobilisation qui aggrave la perte osseuse et se remettre debout rapidement. L'utilisation d'un corset amovible ou d'une ceinture baleinée au lever est souvent nécessaire.

Lorsque la phase aiguë est passée

- Un traitement antiostéoporotique est nécessaire
Il a deux objectifs : réduire le risque de faire de nouveaux tassements et arrêter la perte osseuse, voire augmenter la densité osseuse. L'efficacité est jugée cliniquement par la mesure régulière de la taille, la survenue de nouveaux tassements et la densitométrie osseuse. Actuellement, les biphosphonates et le raloxifène ont bien démontré leur efficacité pour atteindre les buts fixés (cf. Questions 86, 87, 88, 89, 90 et 91).

- Une kinésithérapie spécialisée
Une kinésithérapie spécialisée avec balnéothérapie à visée antalgique permet de lutter contre les mauvaises positions de la colonne (cyphose) et d'améliorer le tonus musculaire. Une gymnastique régulière et personnelle à domicile permet de retrouver force musculaire, mobilité et équilibre.

Notre avis

Le repos doit être aussi court que possible car l'immobilisation prolongée aggrave la perte osseuse ; c'est la raison pour laquelle les médicaments qui luttent contre la douleur doivent être utilisés précocement et à bonnes doses pour permettre une reprise d'activité plus rapide.
Précédent Haut de page Suivant