Lupus en 100 questions

Les 100 questions

app para conocer chicos de otros paises 3. MIEUX COMPRENDRE comment prendre en charge un lupus ?

50. Quels sont les principes d’un traitement par la cortisone ?

http://amei-festival-laciotat.fr/?yspokoyeniyedywi=recherche-femme-de-menage-montpellier&c87=5d Dernière mise à jour : 30-12-2010

dumbly
En fonction des situations cliniques, les doses nécessaires de cortisone peuvent varier. En cas d’atteinte articulaire et cutanée, une dose faible, de 0,10 à 0,20 mg/kg d’équivalent de prednisone par jour, peut être suffisante pour permettre la mise en rémission. Dans d’autres cas, une dose plus forte, de 0,5 à 1 mg/kg d’équivalent de prednisone par jour, est nécessaire notamment en cas d’inflammation des feuillets du coeur ou de la plèvre. En cas d’atteinte rénale, avec perte importante d’albumine, une dose d’ 1 mg/kg d’équivalent de prednisone par jour, est nécessaire, parfois après la réalisation de fortes doses en perfusion par voie intraveineuse pendant 1 à 3 jours (bolus de cortisone). Il s’agit de mettre rapidement le lupus en rémission. Si le principe est de faire un traitement d’attaque, à doses plus ou moins élevées, après 3 semaines en général, l’objectif est de baisser progressivement les doses pour arriver à la dose la plus faible possible permettant de maintenir la rémission (dose minimale efficace), qui est souvent de l’ordre de 0,1 mg/kg d’équivalent de prednisone par jour. Chez certains patients, la cortisone peut être arrêtée si le traitement de fond (hydroxychloroquine) est suffisant pour contrôler la maladie. Il est recommandé de prendre la cortisone par voie orale en une seule prise, le matin. Une des raisons invoquées en faveur de cette stratégie, est le risque de trouble du sommeil en cas de prise le soir.
Cette prise matinale respecte également mieux le cycle naturel quotidien d’évolution des taux de cortisone fabriquée par l’organisme. Il peut arriver, par exemple dans certains cas de douleurs articulaires importantes, qu’une deuxième prise à une dose inférieure à celle du matin soit recommandée le soir pendant quelques temps.

A retenir

L’objectif d’un traitement par de la cortisone est de mettre le lupus en rémission. Après un traitement d’attaque, la cortisone doit être progressivement diminuée jusqu’à une dose minimale efficace, la
plus proche possible de 0,1 mg/kg.
Précédent Haut de page Suivant