Lupus en 100 questions

Les 100 questions

élancourt rencontre des femmes 3. MIEUX COMPRENDRE comment prendre en charge un lupus ?

57. En quoi consiste la surveillance d’un traitement par l’hydroxychloroquine (Plaquenil®) ?

sexo las palmas Dernière mise à jour : 30-12-2010

http://compagnieankreation.fr/?samosval=les-sites-de-rencontres-tpe&556=4c
L’hydroxychloroquine (Plaquenil®) est un médicament bien toléré. Les contreindications, notées dans le résumé des caractéristiques du produit, comportent un antécédent de rétinopathie, une hypersensibilité connue aux antimalariques, l’allaitement et l’utilisation prolongée chez les enfants. La désensibilisation pouvant être efficace en cas de réaction allergique, et le renoncement pour cause d’allaitement étant très discutable. L’antécédent de rétinopathie (atteinte de la rétine qui est la membrane du fond de l’oeil permettant la vision) demeure la seule contre-indication absolue pour les patients lupiques adultes.
Rappelons que la grossesse ne constitue plus une cause d’arrêt de ce traitement. La surveillance du traitement par Plaquenil® vise à prévenir l’apparition de ses effets indésirables potentiels. L’effet indésirable le plus gênant de l’hydroxychloroquine est son impact potentiel sur la rétine.
L’incidence de cette complication (rétinopathie) est faible en pratique clinique.
Plusieurs grandes séries de patients présentant une maladie rhumatismale et traités par Plaquenil® pendant des années, n’ont pas ou peu retrouvé de toxicité parmi des milliers de sujets traités.
Un récent consensus français recommande une surveillance annuelle, associant un examen ophtalmologique usuel et deux examens complémentaires qui permettent d’évaluer la performance de l’oeil (fonction maculaire) : vision des couleurs et/ou champ visuel automatisé central et/ou électrorétinogramme. Concernant les autres effets secondaires du Plaquenil®, il s’agit des troubles digestifs, qui sont souvent transitoires ou disparaissent avec la réduction de la posologie. Il existe un risque très faible de diminution des globules blancs, qui justifie cependant la réalisation d’un hémogramme (le plus souvent intégré dans la surveillance usuelle du lupus). Enfin, il est préférable de faire un électrocardiogramme (ECG), avant et après, la prise de Plaquenil®, pour vérifier l’absence d’impact sur la conduction cardiaque, mais ce risque est exceptionnel. Le dosage de la concentration sanguine de Plaquenil® (hydroxychloroquinémie) est de plus en plus utilisé en pratique courante. Elle permet de savoir si le Plaquenil® est bien pris car son élimination du sang est très longue. Elle facilite également une adaptation individuelles des doses de Plaquenil® (la concentration sanguine à atteindre est > 1000 ng/ml).

A retenir

L’hydroxychloroquine (Plaquenil®) est un médicament bien toléré, avec une seule contreindication absolue, qui est l’antécédent de rétinopathie pour les patients lupiques adultes. Il faut souligner que la grossesse ne constitue plus une cause d’interruption de ce traitement. Une surveillance annuelle est recommandée, avec un examen ophtalmologique et deux examens complémentaires de la fonction maculaire : vision des couleurs et/ou champ visuel automatisé central et/ou électrorétinogramme.
Précédent Haut de page Suivant