Spondyloarthrite en 100 questions

Les 100 questions

2. Diagnostic et évolution de la Spondylarthrite

23. Quels sont les risques de l'atteinte articulaire périphérique ?

Dernière mise à jour : 30-09-2005

Souvent, la gêne va se limiter à une douleur et un gonflement qui vont régresser soit spontanément, soit sous l'effet du traitement.

Deux risques toutefois :
• En cas d'atteinte d'un doigt ou orteil en "saucisse", risque de raideur séquellaire (surtout à la main), voire de raideur en mauvaise position comme par exemple une rétraction des orteils. Ces attitudes vicieuses peuvent apparaître très rapidement, notamment aux pieds ;
• Le liquide fabriqué par la membrane synoviale enflammée peut contenir des enzymes qui vont attaquer le cartilage. Cette lésion du cartilage est appelée chondropathie. Quand ces lésions existent, on parle d'arthrite destructrice ou d'arthrite érosive. Ces lésions cartilagineuses sont responsables de douleurs résiduelles dites mécaniques (survenant surtout après des activités physiques) et d'impotence fonctionnelle.
Q23

À retenir

La douleur et la gêne fonctionnelle peuvent être dues à l'inflammation, mais également à ses conséquences, à savoir : soit les attitudes vicieuses articulaires, soit les lésions cartilagineuses.
Précédent Haut de page Suivant