Spondyloarthrite en 100 questions

Les 100 questions

3. Traitement de la Spondylarthrite

79. Quels sont les principaux risques des traitements anti-TNF ?

Dernière mise à jour : 30-09-2005

Il en existe deux principaux :
• Le risque de voir survenir une infection.
• Le risque de voir survenir une tumeur.
Le risque d'infection est certain. L'infection qui est le plus à redouter est la tuberculose. Aussi, avant d'initier un traitement, des précautions sont à prendre (vérifier l'absence de tuberculose antérieure en effectuant un test cutané et une radiographie de thorax). De même, durant la période de traitement, une attention particulière sera portée aux soins corporels (brossage régulier des dents, visites régulières chez le dentiste, soins méticuleux des ongles, arrêt du traitement avant toute intervention chirurgicale, consultation rapide en cas de fièvre en signalant au médecin consulté la prise d'anti-TNF).
Le risque tumoral est plus hypothétique que réellement démontré. Toutefois, à ce jour, il n'est pas recommandé d'initier ce traitement chez un malade ayant eu un cancer dans un passé récent (moins de 5 ans) et il est recommandé de consulter au moindre doute (apparition d'un ganglion, d'une lésion cutanée, etc.).

Notre conseil

Les anti-TNF sont de vrais médicaments, c'est-à-dire que s'ils sont à l'évidence très efficaces, il n'en reste pas moins qu'ils peuvent être toxiques. Toutefois, il existe des moyens de prévenir et/ou de traiter de manière adéquate les complications de ces traitements.
Précédent Haut de page Suivant