Spondyloarthrite en 100 questions

Les 100 questions

4. Spondylarthrite et mode de vie

90. Que penser de l'acupuncture, des cures thermales et du traitement par les plantes (phytothérapie) dans la spondylarthrite ?

Dernière mise à jour : 30-09-2005

Elles ne peuvent en aucun cas remplacer les thérapeutiques traditionnelles. En revanche, il n'y a pas de contre-indication à les associer, en sachant que du point de vue scientifique, il n'a jamais été fait la preuve de leur efficacité.
Pour ce qui est des cures thermales, elles peuvent être l'occasion de s'éloigner pendant quelques temps de son environnement habituel, afin de prendre du recul face à ses difficultés quotidiennes. Une cure thermale doit être prescrite par un médecin.
Il remplit un formulaire spécial d'entente préalable que vous devez adresser au centre de Sécurité sociale.
Si vous obtenez un accord à l'entente préalable, seront remboursés 65 % des frais liés aux soins thermaux et 70 % des soins médicaux. Le solde est à votre charge mais peut être remboursé par votre mutuelle. La totalité des frais peut être prise en charge pour les personnes bénéficiant d'un 100 %.

Notre conseil

La phytothérapie, l'acupuncture et la cure thermale n'ont aucun effet sur le processus évolutif de la spondylarthrite et ne peuvent en aucun cas remplacer les thérapeutiques traditionnelles. Toutefois, il n'y a pas de contre-indication à les associer.
Pour les cures thermales, il n'y a aucune raison de
s'astreindre à en faire de façon régulière. Mais si vous êtes fatigué et si vous ressentez un vif besoin de vous échapper, pensez à cette solution. Il n'y a pas de contre-indication en dehors des poussées inflammatoires sévères.
Précédent Haut de page Suivant