Spondyloarthrite en 100 questions

Les 100 questions

4. Spondylarthrite et mode de vie

97. Qu'est-ce que la COTOREP ?

Dernière mise à jour : 30-09-2005

La CDES (Commission départementale de l'éducation spéciale) et la COTOREP (Commission technique d'orientation et de reclassement professionnel) sont deux organismes équivalents, mais la CDES s'occupe des enfants et des adultes de moins de 20 ans, alors que la COTOREP s'adresse aux adultes de plus de 20 ans. Comme ce sont des organismes qui relèvent de la solidarité nationale, les aides accordées sont identiques que l'on soit travailleur ou non. La CDES décide si l'état d'un jeune patient handicapé justifie un hébergement dans un centre spécialisé (les frais d'accueil dans ce centre étant ensuite pris en charge par la Sécurité sociale), s'il a le droit de recevoir une allocation spéciale pour faciliter son éducation (cette aide financière est accordée par le CDES puis versée mensuellement par la Caisse d'allocations familiales (CAF)).
La COTOREP est chargée de mettre en œuvre et de coordonner l'ensemble des mesures en faveur des personnes handicapées adultes (âgées de plus de 20 ans). Elle est s'occupe de :
• l'étude des droits à la carte d'invalidité, la carte européenne de stationnement, de l'allocation compensatrice pour frais professionnels ou tierce personne et du placement en établissements médico-sociaux ;
• la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ;
• l'orientation pour le travail en milieu ordinaire ou protégé ;
• du reclassement professionnel ;
• l'attribution ou non de l'Allocation Adulte Handicapé versée par la CAF.
Attention ! à partir de janvier 2006, la loi pour l'égalité des droits n° 2005-102 du 11/02/2005 (JO du 12/02/2005) prévoit la mise en place d'un nouveau dispositif par la création d'une Maison Départementale des personnes handicapées.
Cette loi modifie les règles d'organisation et d'indemnisation concernant le handicap.
Dans l'attente de la mise en place de ce projet dans chaque département, la CDES ainsi que la COTOREP restent les organismes de référence.

Notre conseil

Ces organismes ne sont pas réservés qu'aux "grands handicapés". Il aident aussi les patients qui rencontres des difficultés durables en particulier professionnelles. Demandez conseil à votre médecin ou à un(e) assistant(e) social(e).
Précédent Haut de page Suivant