Prothèse Articulaire en 100 questions

Les 100 questions

1. Généralités

4. Quand l'heure de la prothèse sonne-t-elle ?

Dernière mise à jour : 30-05-2005

Cette demande introduit une composante subjective forte. Il est donc nécessaire d'inclure des éléments objectifs afin d'évaluer l'importance de la douleur, de la gêne et de la mobilité ainsi que leur retentissement global sur la qualité de vie. Cette notion de qualité de vie est très personnelle et prend en compte de nombreux aspects : les activités professionnelles, la vie relationnelle, la vie intime, les activités quotidiennes, les activités physiques et de loisir, le retentissement psychologique et socio-culturel.
Il est également important d'apprécier le degré d'usure de l'articulation en mesurant notamment la hauteur résiduelle de cartilage (pincement articulaire) sur les radiographies. Il faut aussi prendre en compte le mode d'évolution (poussées douloureuses), l'efficacité des traitements et leur toxicité potentielle au long cours. Il est enfin fondamental de prendre en compte :
• l'âge ;
• la profession exercée ;
• l'état psychologique ;
• les besoins ;
• les attentes ;
• les désirs ;
• les demandes fonctionnelles et esthétiques de la personne concernée.
Les antécédents, les maladies et traitements associés, les possibilités opératoires (risques inhérents à l'intervention), l'aide de l'entourage et le système de soins (grande variabilité entre les pays) sont aussi à prendre en compte.
Il ne faut intervenir ni trop tôt, car la prothèse n'est pas éternelle, ni trop tard, car des dégâts osseux, ligamentaires et/ou musculaires importants compromettent le résultat fonctionnel de la prothèse.

Notre avis

L'indication opératoire ne repose jamais sur un seul critère (en particulier sur la seule image radiographique), car il n'y a pas forcément de concordance entre les douleurs et l'usure articulaire. Il ne faut pas vous laisser impressionner par des "images".
Il est nécessaire de vous faire suivre régulièrement par votre médecin afin de poser l'indication opératoire au bon moment.
Précédent Haut de page Suivant