Spondyloarthrite en 100 questions

Les 100 questions

3. Traitement de la Spondylarthrite

57. Peut-on prévenir les complications digestives des AINS ?

Dernière mise à jour : 30-09-2005

Oui et non.
Non, en ce sens que l'on ne peut actuellement pas garantir à 100 % l'absence de survenue de complications digestives.
Oui, en ce sens que l'on connaît les facteurs qui favorisent ces complications et notamment les ulcères d'estomac. Ce risque digestif est en effet accentué par la prise d'alcool et/ou de tabac. Il convient donc de l'éviter pendant la durée du traitement.
L'autre facteur qui majore ce risque est le "stress" (lors d'une intervention chirurgicale par exemple). Chez certaines personnes fragiles (âge avancé, antécédents d'ulcère, période péri-opératoire), des médicaments pourront être proposés. De nouvelles molécules AINS agissant sur l'inflammation articulaire avec un risque digestif diminué ont été mises au point et sont délivrables sur prescription médicale (les coxibs). Enfin, ne jamais oublier que le risque digestif est dû... à la prise d'AINS. En pratique, cela veut dire qu'il ne faut jamais dépasser les doses prescrites et qu'il ne semble pas, à l'heure actuelle, justifié de poursuivre un traitement AINS en dehors des poussées douloureuses.

À retenir

Si le risque de voir survenir une complication digestive liée à la prise d'AINS ne peut être totalement écarté, il n'en reste pas moins réel que certaines mesures simples permettent de le réduire notablement.
Précédent Haut de page Suivant