Prothèse Articulaire en 100 questions

Les 100 questions

2. Bénéfices attendus et principaux risques de l'intervention

30. Qu'est-ce que le descellement d'une prothèse ?

Dernière mise à jour : 30-05-2005

Le descellement d'une prothèse est, au sens strict du terme, la perte de la fixation cimentée (à l'aide de ciment) d'une prothèse. Depuis le développement des prothèses non cimentées (sans ciment), ce terme s'est étendu à la perte de fixation en général des composants prothétiques (implants) (cf. question 33).
Le descellement peut concerner un ou les deux composants prothétiques. Le descellement peut être d'origine mécanique (descellement aseptique) ou infectieuse (descellement septique) (cf. question 26). Le descellement aseptique est le plus souvent la conséquence d'une réaction inflammatoire conduisant à l'altération (endommagement) du tissu osseux situé autour de la prothèse (ostéolyse péri-prothétique) par le biais des particules d'usure (plastique, métal, céramique, etc.). Le descellement se traduit par des douleurs et par la migration des implants, appréciée par le chirurgien, qui compare vos clichés radiologiques successifs.

Conséquence de l'usure d'une prothèse :

Usure (pas de douleurs) 
 ò
Production de débris d'usure
ò
Réaction inflammatoire dite à corps étrangers
(granulome inflammatoire)
ò
Dégâts osseux autour de la prothèse
(ostéolyse péri-prothétique)
ò
Perte de fixation des implants
(descellement prothétique)
ò
Douleurs, liseré anormal car large (> 1 mm)

Notre avis

Le descellement d'une prothèse (défaut de fixation) est le plus souvent une complication d'origine mécanique (non infectieuse). Il se traduit habituellement par des douleurs et nécessite une ré-intervention pour changer la prothèse.
Précédent Haut de page Suivant