Spondyloarthrite en 100 questions

Les 100 questions

3. Traitement de la Spondylarthrite

72. Comment le médecin fait-il pour évaluer l'activité de la spondylarthrite ?

Dernière mise à jour : 30-09-2005

Plusieurs paramètres peuvent être évalués par le médecin :
• la quantité de comprimés d'anti-inflammatoires consommés sur une période donnée ;
• l'existence et/ou le nombre de réveils nocturnes dus à la douleur ;
• la durée de la raideur matinale ;
• l'indice de BASDAI (Bath Ankylosing Spondylitis Disease Activity Index).
L'indice de BASDAI est un auto-questionnaire qui permet d'évaluer plusieurs domaines de la maladie. Il est composé de 6 questions avec un score total qui varie de 0 (absence d'activité de la maladie) à 10 (activité maximale de la maladie) (Annexe 6).
L'évaluation de ces paramètres subjectifs est suffisante en pratique quotidienne. Cependant, si la maladie reste active malgré les traitements proposés et qu'il se discute alors le recours aux anti-TNF alpha, il paraît licite de réaliser des explorations complémentaires biologiques (prise de sang) et d'imagerie (Imagerie par Résonance Magnétique ou IRM, échographie, scintigraphie osseuse) pour objectiver l'inflammation.

À retenir

La place du malade est prépondérante dans l'appréciation de l'activité de la maladie. Plus que le médecin, il est le plus à même de savoir si sa maladie est active. Toutefois, à l'heure actuelle se pose la question suivante : faut-il objectiver ces signes d'activité à travers certains examens complémentaires dès lors qu'on envisage un traitement anti-TNF ?
Précédent Haut de page Suivant