Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

2. Comment expliquer les lésions observées dans la polyarthrite rhumatoïde ?

Dernière mise à jour : 30-05-2006

Rappelons que l'on distingue d'une part l'inflammation de l'articulation et, d'autre part, la destruction du cartilage, de l'os adjacent et des tendons.

L'inflammation est définie par la sécrétion anormale de liquide synovial et par la prolifération anormale des cellules du tissu synovial. L'inflammation est responsable du gonflement des articulations, de douleur survenant surtout en deuxième partie de nuit et d'un enraidissement matinal des articulations.
Les lésions du cartilage et de l'os sont secondaires, d'une part à la prolifération de la synoviale (pannus) qui "grignotent" par contact direct l'os ou le cartilage, d'autre part à l'action néfaste des enzymes contenues dans le liquide synovial. Ainsi, quand on parle de polyarthrite évolutive ou destructrice, on se réfère aux lésions cartilagineuses, osseuses et /ou tendineuses. Ces lésions sont responsables de douleur (survenant surtout après des activités physiques) et d'impotence fonctionnelle.
Polyarthrite rhumatoïde "régulière" et polyarthrite rhumatoïde "agressive"

À retenir

La douleur et la gêne fonctionnelle peuvent être dues soit à l'inflammation, soit aux lésions du cartilage. Il existe des caractéristiques de la douleur permettant de distinguer la douleur due à l'inflammation de la douleur due à la destruction. Les traitements de l'inflammation sont différents de ceux proposés pour lutter contre la destruction ostéocartilagineuse.
Précédent Haut de page Suivant