Lupus en 100 questions

Les 100 questions

3. MIEUX COMPRENDRE comment prendre en charge un lupus ?

47. Quels médicaments faut-il éviter dans le lupus ?

Dernière mise à jour : 30-12-2010

Plusieurs aspects très différents doivent être envisagés.
- Certains médicaments sont des inducteurs de lupus cf question 6.
Chez des personnes prédisposées génétiquement, leur prise prolongée peut déclencher un lupus induit, qui guérit rapidement après arrêt du médicament. Il semblerait donc logique d’interdire ces médicaments chez les malades atteints d’un lupus « spontané » (de cause inconnue), par crainte de l’aggraver. En fait, pour la plupart de ces médicaments inducteurs, un tel risque es pratiquement nul.
Vous pouvez donc prendre sans crainte votre traitement contre l’hypertension ou l’excès de cholestérol. En revanche, les médecins éviteront de vous prescrire du Tégrétol® ou de la Mynocine® sauf s’il n’y a pas de traitement alternatif.
- Les pilules contraceptives contenant des oestrogènes, même faiblement dosés, ne sont pas des inducteurs de lupus mais elles peuvent l’aggraver. Elles sont donc contre-indiquées.
- Un anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) appelé ibuprofène (Antarène®, Brufen®, Nurofen®) peut parfois déclencher très vite de violents maux de tête et même parfois une méningite « chimique » (sans microbe), en particulier chez les malades atteints de lupus. Ce médicament délivré sans ordonnance est donc contre-indiqué dans votre cas.
- Certains médicaments comme le phénobarbital (anti-épileptique) ou la rifampicine (anti-tuberculeux) accélèrent la destruction de la cortisone à l’intérieur du corps. S’ils doivent être employés, votre médecin augmentera donc préventivement votre dose de cortisone pour éviter une poussée du lupus.
- Enfin, si vous prenez un traitement anticoagulant oral, de nombreux médicaments risquent de déséquilibrer votre INR cf question 61..

A retenir

La plupart des médicaments inducteurs de lupus peuvent être administrés sans risque chez les malades atteints de lupus spontané. Les pilules contraceptives contenant des oestrogènes et l’anti-inflammatoire non-stéroïdien appelé ibuprofène sont contre-indiqués au cours du lupus.
De nombreux médicaments risquent de déséquilibrer votre INR. Parlez-en avec votre médecin.
Précédent Haut de page Suivant