Lupus en 100 questions

Les 100 questions

http://rovitex.fr/?vudymka=rencontres-mediterraneennes-toulon&f46=e3 2. MIEUX COMPRENDRE comment se manifeste un lupus

30. Comment peut-on être sûr que je n’ai pas d’atteinte rénale liée à mon lupus ?

http://poissons-de-marion.fr/?molozivo=site-rencontre-pour-mariage-serieux-gratuit&abd=d0 Dernière mise à jour : 30-12-2010

unbelievably
L’atteinte rénale du lupus se traduit par une inflammation du rein qui entraîne l’apparition dans les urines de protéines (albuminurie ou protéinurie) et/ou de globules rouges (hématurie). La recherche d’albumine et de sang dans les urines se fait plus fréquemment chez les enfants que chez les adultes. Elle peut se faire facilement chez votre médecin généraliste ou à l’hôpital à l’aide de tests instantanés, sous forme de bandelettes que l’on fait réagir avec les urines. Il s’agit d’un examen de dépistage très sensible qu’il convient de faire au minimum tous les 6 mois, et parfois beaucoup plus souvent au début de la maladie, en particulier quand il existe un taux élevé d’anticorps anti ADN natif ou une baisse du complément. Les dosages de protéinurie pratiqués au laboratoire sur un échantillon d’urines ou sur les urines de 24 heures sont plus précis.
Donc, si la recherche d’albumine et/ou de sang est négative à la bandelette, cela signifie qu’il n’y a pas d’atteinte rénale significative. Si l’examen est positif, il faut d’abord vérifier que la présence de protéines et/ou de sang est bien liée au lupus par un examen biologique des urines. En effet, une banale infection urinaire, ou un recueil des urines mal fait lors des règles, peuvent également rendre le test positif. Si la présence d’albumine et/ou de sang est bien liée au lupus, votre médecin vous proposera la réalisation d’une biopsie rénale réalisée généralement par ponction à l’aiguille sous repérage échographique, plus rarement par voie endo-vasculaire (en cas de traitement anticoagulant) : un petit tuyau (cathéter) est introduit dans une grosse veine du cou puis guidé sous contrôle radiologique vers l’intérieur du rein où le prélèvement est effectué.Dans les deux cas, les risques de ces examens – non chirurgicaux - sont minimes. Cette étape essentielle permettra d’analyser votre rein au microscope et de déterminer la gravité de l’atteinte rénale (selon une classification internationale).
Comme l’atteinte rénale est diffuse, une biopsie de quelques millimètres renseigne sur l’état global des 2 reins. Cette biopsie est donc fondamentale pour guider le traitement.

A retenir

La recherche d’une atteinte rénale lupique se fait grâce à un examen d’urines : test instantané sous forme de bandelette urinaire ou dosage de la protéinurie au laboratoire, indispensable quand la bandelette est positive
Cet examen doit être répété systématiquement pendant toute la durée du lupus, fréquemment lors des première années de la maladie
Sa positivité justifie habituellement la réalisation d’une biopsie rénale
Précédent Haut de page Suivant