Prothèse Articulaire en 100 questions

Les 100 questions

1. Généralités

13. Quelles sont les maladies qui peuvent conduire à la mise en place d'une prothèse ?

Dernière mise à jour : 30-05-2005

En dehors des traumatismes (fractures), les maladies qui peuvent conduire à la mise en place d'une prothèse sont les maladies qui usent le cartilage articulaire.
La principale cause est l'arthrose dite primitive qui est une maladie conduisant à la dégradation ("usure") habituellement lente du cartilage. Il existe un certain nombre de situations où l'arthrose peut être favorisée par un traumatisme ou une anomalie anatomique : luxation congénitale de la hanche (mauvaise situation anatomique de la hanche maintenant dépistée et traitée dès la naissance), genu varum (jambe arquée) par exemple.
Les maladies inflammatoires des articulations (arthrites) comme la polyarthrite rhumatoïde, les spondylarthropathies, les arthrites infectieuses, les arthrites micro-cristallines (goutte, chondrocalcinose articulaire, etc.) peuvent aussi conduire à l'usure de l'articulation et à la mise en place d'une prothèse.
D'autres maladies comme la nécrose osseuse (mort de l'os), certaines tumeurs osseuses, les atteintes articulaires dues à l'hémophilie peuvent aussi aboutir à la nécessité de la mise en place d'une prothèse.

Notre avis

L'arthrose est la principale cause de dégradation ("usure") du cartilage pouvant conduire à la mise en place d'une prothèse. N'hésitez pas à lire les fascicules de la collection "les 100 questions" traitant plus précisément de la maladie qui vous concerne (arthrose, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, etc.). Ces brochures rédigées par l'équipe de l'Institut de Rhumatologie de l'hôpital Cochin sont éditées par NHA Communication et distribuées gratuitement grâce à l'Industrie Pharmaceutique. Parlez-en à votre médecin.
Précédent Haut de page Suivant