Prothèse Articulaire en 100 questions

Les 100 questions

2. Bénéfices attendus et principaux risques de l'intervention

20. Quels sont les bénéfices de la prothèse ?

Dernière mise à jour : 30-05-2005

Le principal bénéfice est le soulagement des douleurs rebelles, voire leur disparition. La plupart des personnes opérées peuvent arrêter tous les médicaments pris avant l'intervention pour soulager ces douleurs et bon nombre d'entre elles "oublient" la prothèse.

Le deuxième bénéfice de la prothèse est la récupération d'une fonction articulaire (souplesse, stabilité, etc.), compromise, ou perdue, mais pour cela il faut que les tissus situés autour de la prothèse soient de bonne qualité (muscles, tendons, ligaments). En effet, l'efficacité d'une prothèse dépend :
• de la qualité de la reconstruction ;
• de l'intégrité et de l'équilibre de la musculature, qui assure le bon fonctionnement de la prothèse. (cf. question 72)

La prothèse peut aussi, dans certains cas, corriger une déformation ou une inégalité de longueur (par exemple, un raccourcissement de jambe). Le chirurgien cherche à obtenir l'égalité de longueur des jambes, mais elle n'est pas toujours réalisable (il faut savoir qu'une inégalité de longueur de l'ordre du centimètre est "acceptable" et sans conséquence).

Notre avis

Le grand bénéfice obtenu par les prothèses est le soulagement (voire la disparition) des douleurs. La mise en place d'une prothèse permet également de récupérer le plus souvent une bonne fonction articulaire (souplesse, stabilité). Rappelez-vous que cette récupération dépend de la qualité de vos muscles, ligaments et tendons (situés autour de l'articulation) avant l'intervention. C'est dire l'importance des exercices physiques recommandés avant l'intervention pour vous préparer au mieux à cette intervention.
De ce fait, le grand bénéfice obtenu est l'amélioration de la qualité de vie.
Précédent Haut de page Suivant