Prothèse Articulaire en 100 questions

Les 100 questions

6. Vivre avec une prothèse

71. Doit-on suivre un régime alimentaire particulier en vue d'une intervention ou lorsque l'on a une prothèse ?

Dernière mise à jour : 30-05-2005

Avant l'intervention, il n'y a pas de régime particulier, excepté un régime amaigrissant si vous avez un surpoids (nous vous conseillons de faire appel à une diététicienne ou à un médecin nutritionniste pour vous guider et vous surveiller). Il faut privilégier les aliments riches en fer (viande rouge, boudin noir, barres énergétiques de céréales enrichies en fer, etc.) pour lutter contre la carence liée aux prélèvements de sang, en cas d'autotransfusion et ne pas consommer trop d'excitants (thé, café ou alcool).
La veille de l'intervention, il est conseillé de manger légèrement et de boire beaucoup d'eau, et à partir de minuit, de ne pas fumer et de rester à jeun : c'est la règle du "rien après minuit" (cf. question 55). Ces règles actuelles de jeûne peuvent être modifiées par votre médecin anesthésiste.
Pendant l'hospitalisation, vous n'aurez pas faim (parfois dégoût de certains aliments) : ceci est habituel et passager. Par la suite, il n'y a pas de régime alimentaire particulier à suivre. L'anesthésiste pourra, dans certains cas, vous conseiller de continuer les barres énergétiques de céréales enrichies en fer pendant quelques semaines, si vous avez encore de l'anémie.
À distance de l'intervention, il faut surveiller votre poids, car l'obésité est l'ennemie des prothèses de hanche, genou et cheville.

Notre avis

Pas de régime particulier pour l'intervention. Quand on a une prothèse, un régime alimentaire varié et équilibré, associé à une activité physique régulière, est vivement conseillé.
Précédent Haut de page Suivant