Prothèse Articulaire en 100 questions

Les 100 questions

6. Vivre avec une prothèse

72. Garde-t-on parfois des douleurs après la mise en place d'une prothèse ?

Dernière mise à jour : 30-05-2005

Oui, malheureusement, certaines personnes peuvent continuer à souffrir alors que la prothèse est bien en place, qu'il n'y a pas d'explication mécanique aux douleurs et que tout est satisfaisant sur les radiographies.
La prothèse remplace l'articulation détruite, en revanche l'environnement de la prothèse c'est-à-dire la capsule, les tendons, les ligaments et les muscles ne sont pas remplacés. Il est donc possible de garder quelques douleurs après le remplacement prothétique en regard des tendons, des bourses séreuses ou des muscles (tendinite, bursite, contractures musculaires) : ces douleurs sont le plus souvent modérées. Si elles sont importantes ou invalidantes, il faut revoir le chirurgien.
Il peut s'agir aussi, de douleurs projetées, d'une autre origine : par exemple douleurs de la colonne vertébrale, sciatique… Il peut également persister quelques douleurs en regard de la cicatrice qui finissent par disparaître ou devenir très peu gênantes. Malgré tout, dans de rares cas, aucune cause évidente n'est décelée, et le chirurgien ne trouve pas d'explication précise à la gêne ressentie. La surveillance régulière de la prothèse par le chirurgien est alors nécessaire.

Notre avis

En général, les douleurs de l'articulation opérée s'estompent et disparaissent spontanément après quelques mois. Néanmoins, certaines personnes peuvent garder des douleurs en regard de la prothèse :  l'articulation est changée (remplacement par une prothèse) mais les muscles et les tendons restent. Ces douleurs doivent rester légères et passagères. Si elles persistent ou s'aggravent, il faut revoir le chirurgien.
Précédent Haut de page Suivant