Myosites en 100 questions

Les 100 questions

http://bowfinger.es/?kastrat=como-olvidar-a-un-hombre-que-solo-te-uso&203=7e 3. 6. Mieux comprendre comment prendre en charge une myosite - Quelle hygiène de vie faut-il adopter quand on a une myosite ?

84. Doit-on suivre un régime alimentaire particulier ?

http://cesarramos.es/?esminec=conocer-personas-de-todo-el-mundo-gratis&389=db Dernière mise à jour : 12-03-2015

http://haititerramagica.com/?kycherjavuy=annonces-rencontres-gratuites-avec-photos&bf9=59 NON.
Il n’y a pas de régime particulier à suivre lorsque l’on est atteint d’une myopathie inflammatoire en dehors de celui inhérent à la prise de corticoïdes (cf questions 60 à 66). Cependant il faut recommander une bonne hygiène alimentaire (alimentation équilibrée). Quelques notions simples peuvent être rappelées :

  • Un apport en graisse particulière, appelée acides gras, oméga 3 ou 6, pourrait permettre de réduire l’inflammation. Ces « bonnes graisses » ont peut-être un rôle bénéfique pour réduire le risque cardiovasculaire lié à l’athérome. Cependant, si ce bénéfice a été documenté dans certaines maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, cela n’est pas le cas dans les myopathies inflammatoires. En pratique, l’apport d’acides gras, qui n’est pas néfaste, peut se faire de différentes façons :
    - en limitant les graisses animales au profit des graisses végétales ou des graisses de poissons ;
    - en complétant son alimentation par des huiles contenant des acides gras oméga comme les huiles végétales.
  • La carnitine qui joue un rôle dans le métabolisme de la cellule musculaire pourrait être un complément bénéfique lorsque l’on est atteint de myopathie inflammatoire. On la trouve dans certains compléments alimentaires ou dans certaines préparations pharmaceutiques, mais il n’y a pas de preuve formelle de son efficacité dans les myosites.
  • S’il y a un traitement à base de cortisone, un régime spécifique est nécessaire (pauvre en sucres rapides, pauvre en sel et en graisses). Ce régime peut vous être expliqué par une diététicienne si cela vous semble trop compliqué.

À retenir

Non, il n’y a pas de régime particulier à suivre lorsque l’on est atteint d’une myopathie inflammatoire sauf en cas de traitement par la cortisone.

Précédent Haut de page Suivant