Myosites en 100 questions

Les 100 questions

tres anos de namoro é bodas do que 3. 6. Mieux comprendre comment prendre en charge une myosite - Quelle hygiène de vie faut-il adopter quand on a une myosite ?

85. Atteint(e) d'une myosite, puis-je donner mon sang ? Puis-je faire don de mes organes ?

Dernière mise à jour : 12-03-2015

rencontre trans metz OUI.
Le don d’organes est possible sauf si l’organe (cœur ou poumon) est lésé par la myosite. Les patients atteints de maladies auto-immunes systémiques se posent parfois la question de la possibilité de faire un don d’organes, ce qui a été étudié par l’Agence de la Biomédecine. Les patients atteints de maladies systémiques auto-immunes peuvent, en général, donner leurs organes pour une transplantation à condition que l’organe en question ne soit pas touché lui-même par la maladie auto-immune. Les myopathies inflammatoires ne s’accompagnent en général pas d’atteinte rénale ou hépatique. Le don de ces organes est alors possible. S’il y a une inflammation du muscle cardiaque ou une inflammation des poumons, le don pulmonaire ou cardiaque n’est pas possible.

http://auberge-tante-ursule.com/?laymavaykyli=site-rencontre-comme-skyrock&b6f=ad NON.
Le don du sang n’est pas possible pour des raisons de principe. Même si le sang des patients atteints d’une myopathie inflammatoire n’est pas moins « bon » que celui de la population générale, il a été décidé par principe de précaution que toutes les maladies auto-immunes avec présence d’auto-anticorps étaient une contre-indication aux dons du sang même si la maladie ne se transmet pas directement par les auto-anticorps.

À retenir

Les patients atteints de myopathies inflammatoires ne peuvent pas être donneurs de sang par principe de précaution. Pour le don d’organes, il peut être discuté si l’organe en question n’est pas touché par la maladie, ce qui est habituellement le cas par exemple pour le rein.

Précédent Haut de page Suivant