Sclérodermie Systémique en 100 questions

Les 100 questions

femmes mures gratuites 1. 3. Mieux comprendre la sclérodermie systémique et ses enjeux - D’où vient la sclérodermie systémique ?

7. La sclérodermie systémique peut-elle être induite par un médicament ou une substance toxique ?

http://hydrozagadka.waw.pl/?keramzit=randki-na-emigracji-w-niemczech&0d0=9e Dernière mise à jour : 01-01-2016

site de rencontre black et white
Oui. Certains médicaments sont impliqués dans la survenue d’une sclérodermie systémique ou d’états cliniques ressemblant à la sclérodermie systémique, mais c’est exceptionnel. Parmi les médicaments incriminés, on peut citer certains anti-cancéreux comme la bléomycine. Des cas ont été rapportés avec l’Interféron-alpha utilisé dans le traitement de l’hépatite C. L’exposition au L-tryptophane retrouvé dans certains compléments alimentaires enrichis en protéines peut entrainer la survenue des tableaux cliniques ressemblant à la sclérodermie systémique. En revanche, la sclérodermie systémique est parfois associée à la manipulation de substances toxiques, principalement la silice, mais également les solvants organiques. De nombreuses professions sont ainsi potentiellement exposées : mineurs, maçons, fabrication de produits abrasifs renfermant de la silice, ponçage de matériaux riches en silice, industrie du verre, de la porcelaine et de la céramique, prothésistes dentaires notamment. Les sclérodermies systémiques associées à l’exposition à la silice sont reconnues comme des maladies professionnelles (Tableau n°25 du régime général). Concernant les solvants organiques, le lien apparaît bien établi sur le plan épidémiologique (industrie des colles, plastique, hydrocarbures…). La sclérodermie systémique associée aux solvants n’est à ce jour pas encore reconnue comme maladie professionnelle mais doit être déclarée comme maladie à caractère professionnel. En revanche, concernant le silicone présent dans les prothèses mammaires, il n’y a pas de lien établi avec la sclérodermie systémique.

À retenir

La sclérodermie systémique peut être induite par un médicament mais c’est une situation exceptionnelle. En revanche, environ 1 sclérodermie sur 20, à 1 sur 50, est associée à la manipulation de substances toxiques comme la silice ou les solvants organiques.
Précédent Haut de page Suivant