Sclérodermie Systémique en 100 questions

Les 100 questions

Szczecinek 2. 3. Mieux comprendre comment se manifeste une sclérodermie systémique - Comment interpréter les manifestations cliniques au cours de la sclérodermie systémique ?

23. Je ressens une sécheresse (bouche, œil, vagin). Est-ce à cause de ma sclérodermie systémique ?

cherche femme gabonaise Dernière mise à jour : 01-01-2016

Az Zuwāydah Oui, c’est possible.
Une sécheresse buccale (encore appelée xérostomie) peut s’installer précocement, liée initialement, non pas à une diminution de la quantité de salive produite, mais à une modification de sa composition. Plus tardivement, on assiste à une diminution de production de salive pendant les repas, puis cette sensation devient permanente. Elle se traduit par le besoin de prendre des boissons fréquentes, particulièrement la nuit, mais aussi par une gêne à la déglutition et à l'alimentation, par une modification de la perception du goût. Elle provoque des brûlures de la bouche, des troubles gingivodentaires (gingivite, caries). Les causes de cette sécheresse buccale peuvent être multiples, liée le plus souvent, au cours de la sclérodermie systémique, à un phénomène de fibrose autour des glandes salivaires principales et accessoires capables de secréter la salive. Cette sécheresse buccale peut également être liée à une autre maladie auto-immune, le syndrome de Gougerot-Sjögren, qui peut être associé à la sclérodermie systémique notamment dans ses formes limitées.
A coté de cette sécheresse buccale, on peut également observer au cours de la sclérodermie systémique un syndrome sec oculaire (xérophtalmie), qui se manifeste le plus souvent par une sensation de sable, une gêne importante à la lumière, des brûlures, une gêne à l'ouverture des yeux le matin, la présence de petits filaments au coin des yeux, des démangeaisons, et très rarement par une baisse de l'acuité visuelle. Il est plus marqué en cas de syndrome de Gougerot-Sjögren associé.

D’autres organes peuvent être concernés par un phénomène de sécheresse. Il peut ainsi exister une sécheresse des voies aériennes supérieures (nez, bronches), une sécheresse vaginale, une sécheresse cutanée (cf. question 22).
Précédent Haut de page Suivant