Prothèse Articulaire en 100 questions

Les annexes

2. Conseils pratiques après la mise en place d'une prothèse d'épaule (vie quotidienne, gymnastique, activités de loisir)

Dernière mise à jour : 30-05-2005

Exercices de gymnastique et conseils pratiques

Comme nous l'avons vu, il existe différents types de prothèses et différentes techniques chirurgicales pour les mettre en place. Selon les modalités de l'intervention et vos capacités propres, les recommandations de votre chirurgien (date de reprise de l'appui, précautions à prendre, choix de la gymnastique personnelle) seront différentes.
Vous trouverez dans ces annexes des exercices qui peuvent être proposés, mais nous vous conseillons d'en parler à votre chirurgien afin de vérifier avec lui que ces exercices sont adaptés à votre cas.
Les conseils pratiques fournis dans ces annexes sont particulièrement utiles durant les premières semaines après l'intervention, lors de la reprise des activités, le retour à l'autonomie, à la vie normale.

Notre avis
Ne commencez pas les exercices proposés ci-dessous sans l'accord de votre chirurgien. En effet, certains exercices peuvent être inadaptés voire dangereux pour vous. Au début, nous vous conseillons de les apprendre avec un kinésithérapeute. Quand vous les ferez seul(e), ne forcez pas, les exercices ne doivent pas être douloureux. Si vous souffrez, arrêtez et consultez votre chirurgien.


Dans le mois qui suit l'opération

Pensez à mettre un coussin sous l'avant-bras, les premiers jours et à “glacer” l'articulation opérée pour soulager.

• Attitudes ou mouvements à éviter avec une prothèse d'épaule
- Il faut éviter les mouvements forcés (soulever, tirer ou porter des charges lourdes avec la main du côté opéré) :
   - ne pas mettre la main derrière la tête ou la nuque pour se coiffer ou se laver le haut du dos par exemple (ces gestes demandent une rotation du bras qui est néfaste pendant le premier mois après l'intervention) ;
   - ne pas lever le bras au-dessus de l'horizontale (que ce soit pour porter la main en avant ou sur le côté) ;
   - ne pas tendre le bras vers arrière, par exemple pour enfiler la manche de son manteau ou pour tirer une valise surtout si elle est pleine…

• Pour vous laver
- Utilisez une éponge ou un gant de toilette fixé à un long manche pour vous laver le dos, une brosse à long manche pour vous coiffer si la main du côté non opéré ne vous permet pas d'accomplir correctement ces tâches.

• Pour vous habiller
- Choisissez des vêtements qui s'ouvrent devant (chemise) plutôt que des vêtements qui s'enfilent par le haut (pull) ;
- mettez votre veste ou votre manteau en enfilant d'abord la manche du côté opéré (vous pouvez vous aider d'une tige à crochet ou d'un cintre pour enfiler les habits) ;
- portez votre sac du côté opposé ou prenez un sac à bandoulière.

• Pour manger
- Utilisez la main opposée au début.

• Pendant la journée
- Avant l'intervention, aménagez votre habitat en pensant à votre retour : rangez tout ce que vous utilisez le plus souvent dans des placards facilement accessibles sans être obligé de lever les bras ;
- pour vous coiffer : pensez au peigne ou à la brosse à long manche ;
- gardez la main dans la poche de temps en temps pour soustraire le poids du bras et reposer l'épaule opérée ;
- ne forcez pas pour vaquer à vos occupations, ne soulevez pas des charges lourdes.

• Exercices de gymnastique personnelle
- Nous vous recommandons de faire quotidiennement pendant les premiers mois qui suivent l'opération, ces exercices de gymnastique. Cette gymnastique a pour but d'entretenir la souplesse articulaire nécessaire pour réaliser au mieux les activités de la vie quotidienne (toilette, manger, etc.) et de renforcer les muscles qui stabilisent l'articulation opérée ;
- ces exercices ne doivent pas être douloureux. Si des douleurs apparaissent pendant l'exercice ou après la séance de gymnastique, demandez conseil à votre chirurgien ou à votre kinésithérapeute.

1. Mouvements pendulaires du bras
• Position de départ :
Assis(e) ou debout.
• Exercice :
Penchez-vous en avant de telle sorte à laisser pendre le bras, parfaitement décontracté, puis faites-le osciller de manière passive comme un “pendule”, dans toutes les directions. Faites cet exercice 5 fois par jour.
Remarque : Cet exercice qui évite l'enraidissement de l'épaule doit être effectué au début avec un coude fléchi.

2. Exercice d'élévation en avant du bras opéré
Exercice d'élévation du bras opéré entraîné par la force du bras du côté opposé
• Position de départ :
Position couchée.
• Exercice :
Attrapez votre bras opéré avec la main du côté sain et levez le plus haut possible ; ou empoignez un bâton des deux mains en laissant entre elles la largeur des épaules. Les bras sont tendus. Levez le bâton avec la force du côté sain. La main du côté opposée est entraînée le plus haut possible. Tenez 10 à 60 secondes. Répétez 5 à 10 fois cet exercice.

3. Exercice d'extension du bras
• Position de départ :
Assise ou debout.
• Exercice :
Tenez un bâton à deux mains à l'horizontale, le bâton étant derrière le dos. Tirez le bâton le plus possible vers l'extérieur avec la main du côté sain de manière à ce que le bras du côté opéré soit entraîné vers l'arrière et le dedans. Tenez 10 à 60 secondes. Répétez 5 à 10 fois cet exercice.

4. Exercice d'élévation du bras contre le mur
• Position de départ :
Placez-vous face à un mur et posez la main du côté opéré contre le mur.
• Exercice :
Réalisez des mouvements de flexion-extension des doigts de telle sorte à élever le plus possible la main du côté opéré. Tenez 10 à 60 secondes. Répéter 5 à 10 fois cet exercice.

5. Exercice de renforcement musculaire de l'épaule
• Position de départ :
Assise à côté d'une table.
• Exercice :
Posez l'avant-bras sur la table. Le coude est fléchi à 90° et le bras est collé au tronc. Placez la main opposée sous l'aisselle opérée. Poussez l'avant-bras du côté opéré vers le bas en essayant "d'écraser" la table. En même temps, essayez de vous grandir en redressant bien le tronc. Votre main placée dans l'aisselle perçoit la contraction des muscles et résiste à l'abaissement de l'épaule. Quand cet exercice est bien maîtrisé, poursuivez le même effort d'abaissement du bras en "écrasant" la table avec l'avant-bras tout en faisant glisser progressivement l'avant-bras sur la table (le bras s'écarte du tronc). Répétez 5 à 10 fois cet exercice.

Reprise progressive d'une vie normale (en général après trois à quatre semaines)

Exercice de rotation externe passive avec le bâton
Cet exercice n'est proposé que trois à quatre semaines après l'intervention : demandez à votre chirurgien.
• Position de départ :
Assise ou debout.
• Exercice :
Empoignez un bâton des deux mains en laissant entre elles la largeur des épaules. Les bras sont collés au tronc, les coudes sont fléchis à angle droit et le bâton est horizontal. La main du côté sain s'incline vers le thorax, ce qui entraîne la main du côté opéré vers l'extérieur (rotation externe au niveau de l'épaule). Gardez bien les coudes fléchis à angle droit pendant le mouvement. Tenez 10 à 60 secondes. Répétez 5 à 10 fois cet exercice.
Remarque : Il peut être effectué en position couchée avec une serviette pliée sous le coude du côté opéré.

Précédent Haut de page Suivant