Prothèse Articulaire en 100 questions

Les 100 questions

7. Questions diverses

80. Combien coûte une prothèse ?

Dernière mise à jour : 30-05-2005

Cela coûte cher. Cela dépend bien sûr des modèles, du délai écoulé depuis leur première mise sur le marché (amortissement des coûts de recherche), des matériaux utilisés. Par exemple, le coût d'une prothèse de hanche, est de l'ordre de 1500 à 3000 euros. Une prothèse de genou coûte 2 000 à 3 000 euros (ordre de grandeur). Ces chiffres permettent de se faire une idée mais ils restent approximatifs. Dans les établissements publics ou cliniques privées conventionnées, l'assurance maladie prend directement en charge 80-100% de vos frais d'hospitalisation, le ticket modérateur et le forfait hospitaliser sont en suppléments.

Pour certaines prothèses de reconstruction après une chirurgie pour tumeur, dites prothèses massives et réalisées sur mesure, les coûts peuvent être beaucoup plus élevés. Le TIPS (Tarif Interministériel des prestations Sanitaires )a été supprimé.

Le remboursement par l'assurance maladie d'une prothèse est subordonné à la demande qui en est faite par le fabricant auprès de la Commission d'Evaluation des Produits et Prestations (CEPP) dont le secrétariat scientifique est assuré par la Haute Autorité de santé mentionnée à l'article L. 161-37 du code de la santé publique. Le coût d'une prothèse varie si l'on considère son prix de vente par le fabricant, son prix de remboursement par la Sécurité Sociale en France (intégralement prise en charge), le coût global de l'intervention qui intègre l'ensemble des coûts annexes pris en charge par l'assurance maladie (T2A : "Tarification À l'Activité" des établissements de santé). (cf. question 17)

Notre avis

Le coût d'une prothèse (ou sa nouveauté) n'est pas forcément synonyme de meilleure fiabilité ou d'avantages par rapport aux modèles plus anciens ayant déjà fait leurs preuves. Ce coût est de toute façon pris en charge intégralement par la Sécurité sociale.
Précédent Haut de page Suivant