Myosites en 100 questions

Les 100 questions

inem citas por internet 3. 5. Mieux comprendre comment prendre en charge une myosite - Quelles sont les mesures complémentaires que je peux prendre pour améliorer ma santé ?

80. Est-il nécessaire d'avoir un suivi psychologique lorsqu'on est atteint d'une myosite ?

bacheca incontri lignano Dernière mise à jour : 12-03-2015

syne Ce suivi psychologique peut vous aider pendant les périodes difficiles.

Les myosites sont des maladies chroniques qui peuvent être difficiles à vivre. Une myosite entraîne une fatigue, des douleurs et un retentissement psychologique parfois important. Cela peut être à l’origine de problèmes personnels liés à l’incompréhension de l’entourage et à des difficultés professionnelles. Dans ces périodes difficiles, surtout quand il apparaît un sentiment d’épuisement et une sensation de stress et de découragement, il faut en parler à son entourage et, si ce n’est pas suffisant, à l’équipe soignante, en particulier à votre médecin traitant et à votre spécialiste. Il est parfois nécessaire de faire appel à un spécialiste de ces troubles (psychologue ou psychiatre) pour « passer un cap ». D’autres structures d’entraide comme les associations de malades peuvent également vous soutenir. L’objectif est de retrouver une vie normale, des projets, un équilibre et un bien-être malgré cette maladie.

Vous pouvez améliorer votre vie de différentes manières :

  • Il faut bien traiter votre myosite en utilisant les médicaments nécessaires et en suivant les conseils de votre médecin. Il faut bien comprendre l’intérêt de ces médicaments.
  • Il faut corriger les causes habituelles de fatigue comme l’anémie ou le manque de fer.
  • Il faut vivre à son rythme, avoir un sommeil réparateur en essayant le mieux possible de se déconnecter des choses de la vie quotidienne grâce à des aides ou en utilisant la relaxation ou la sophrologie. Si possible, il faut éviter les somnifères et en tout cas toujours en parler à votre médecin.
  • Il faut reprendre une activité physique régulière sans épuisement musculaire en en parlant à votre médecin et avoir une alimentation équilibrée en évitant l’excès de sucre et de sel. Si possible, il faut maîtriser son espace de travail en limitant les contraintes professionnelles.

 

À retenir

Les myosites sont des affections chroniques parfois difficiles à vivre. Quand vous êtes dans une période délicate, il faut en parler à votre entourage ou à l’équipe médicale qui vous aidera à bénéficier d’aides psychologiques pour passer le cap. N’ayez pas d’inquiétude, vous retrouverez un équilibre et un bien-être grâce à l’aide de tous.

Précédent Haut de page Suivant